Mu par la quête incessante de sons rares et non conventionnels, Matthieu Benjamin s’impose comme une valeur montante de la scène romande, captivant son public avec un mélange de Techno sombre et atmosphérique. L’artiste a aiguisé sa sensibilité auditive à Berlin, avant de créer son propre label Temporal Variation et de titiller la fibre dancefloor du public suisse.

Derrière les platines, Matthieu Benjamin grave méticuleusement sa patte dans une bande-son qui offre à son public une odyssée auditive transcendante et raffinée, ce qui lui a permis de se produire régulièrement dans des clubs comme le D! Club, le Folklor, Le Zoo, La Gravière ou le Hive Club. Son talent a notamment attiré l’attention du label zurichois Adroit, qui l’a accueilli dans son crew en tant que résident. 

Matthieu Benjamin s’émancipe également en tant que producteur avec des tracks qui ont trouvé hébergement sur des labels tels qu’Olympian, Newrhythmic, Illegal Alien, Anaøh, Immaterial.Archives et Eclectic Limited. Producteur prolifique, avec pas moins de 50 titres en une année, il peut se targuer de répercuter ses productions dans le monde entier, en trouvant un écho dans des lieux estimés tels qu’Awakenings, Berghain, Fabric et Bassiani.

Ses productions ont été en outre saluées par des sommités de la sphère de la musique électronique, dont Richie Hawtin, DVS1, Rødhåd, Adriana Lopez et Kr!z.